RENFORCER SON IMMUNITE EMOTIONNELLE
AVEC LES FLEURS DE BACH

« La personnalité sans conflit est immunisée contre la maladie’ »Dr Bach

Ajourd’hui, la nature reprend ses droits !

La période de confinement lui a permis de respirer et de donner le meilleur d’elle-même.

Les fleurs de Bach en font partie.

Invitons les à entrer chez nous, dans notre intériorité, en toute simplicité.

Leur soutien émotionnel, incontestable depuis des décennies, peut nous aider à renforcer
notre immunité émotionnelle, laquelle, nous le savons, a un impact considérable sur notre
physique.

Depuis le confinement, la peur  s’est inscrite en chacun de nous, voire la sidération et l’incompréhension de la situation.

Mais comment l’avons-nous réellement vécu  ? Qu’avons nous ressenti ?

Nos émotions ont été très bousculées...et à juste titre !

Quelques fleurs déjà peuvent nous aider dans cette situation critique :


Cerato afin de ne pas être influencé par les médias, Rock Rose pour apaiser le sentiment de panique,

White Chestnut pour apaiser notre mental,

Cependant nous sommes tous porteurs d’une histoire unique depuis notre naissance – cela nous ramène à nos mémoires collectives et familiales, voire individuelles .
En chacun de nous se sont inscrites des expériences négatives et positives, qui vont influencer notre quotidien et nos réactions face aux situations qui se présentent.

Comment alors nous  réharmoniser, nous apaiser, prendre du recul ?

La réponse est ….à l’intérieur de nous !

Ce confinement nous a fait ressentir un enfermement, nous nous sommes retrouvés comme « en prison » mais notre première prison….c’est notre Mental !
Il est un obstacle, un mur, celui de notre propre pensée : « nous tissons un voile d’impossibilités entre nous et les choses »…


« Le plus grand obstacle et le mur le plus épais n’est pas celui de granit ou de béton dans lequel nous nous enfermons, mais celui de notre propre pensée ; nous tissons en permanence un voile d’impossibilité entre nous et les choses, et parce que nous pensons que ce n’est pas possible, évidemment ce n’est pas possible…. » Mère

Nous sommes tous porteurs d’un programme de par notre lignée familiale, nos grands-parents  et parents.
Sommes-nous désirés, sommes-nous le garçon ou la fille projetée, la cause du mariage, les parents ont-ils vécu un événement difficile au moment de notre conception, avons nous été confiés à la naissance ?

Tant d’événements dont nous ne sommes même plus conscients, introjectés en nous sous forme de crispations, de sensations, d’émotions et qui émergent un jour, nous dépassent, comme cela, d’un claquement de doigt.
Ainsi notre corps, composé de cellules, entre en interdépendance avec toutes nos mémoires et ne cesse de nous faire rejouer les mêmes comportements.
Ce travail en mémoire cellulaire, accompagné par des outils concrets, nous amène, étape par étape, à appréhender nos comportements, nos schémas et ce que nous avons engrammé au fil du temps.

Il est possible de transformer ce qui est engrammé en nous.


Quelques outils permettent d’approcher la mémoire du corps  -Les cycles de vie biologiques pour identifier nos répétitions (issus des recherches de  Marc Fréchet), la kinésiologie pour redonner la parole au corps, les cercles de Phyllis Cristal pour couper avec des événements et des personnes qui nous « bloquent » dans l’ici et maintenant, les fleurs de Bach personnalisées pour chacun(e) afin de rééquilibrer nos émotions- ; ils vont permettre d’identifier la cause profonde de nos maux et de mettre du sens à notre souffrance pour la transformer, et ainsi sortir de nos schémas répétitifs.


« Le corps c’est le pont. Le corps cela veut dire des cellules. C’est un conte parfaitement biologique et terrestre.» Mère

Ce pont j’ai tenté de l’appréhender et de l’expérimenter par mes propres recherches : je me suis aidée des fleurs de Bach dans mon propre cheminement personnel et j’ai pu faire un lien entre nos différentes couches qui nous composent -mentales, émotionnelles, sensorielles- et les élixirs floraux :

En voici quelques-unes :

Walnut,  l’adaptabilité au changement, la fleur de la re-naissance : elle nous aide lors de grands boulversements qui se caractérisent par un stress accru et une plus grande fragilité intérieure. Mimulus, une autre fleur, qui  nous aidera à prendre du recul par rapport à une peur définie (peur de l’avenir….)
Sweet Chestnut, pour nous aider à traverser nos résistances rencontrées lors de notre « investigation » personnelle


Devenons conscient de nos schémas émotionnels, pour pouvoir explorer notre intériorité et y puiser force et énergie.

                                                                                        Corinne Casparian
                                                                                        « Fleurs de Bach et Mémoire cellulaire »
                                                                                        Editions Co-Créatives
    


Pour plus d’informations sur les consultations et formations :


Corinne Casparian corinnecasp@gmail.com